Temps de lecture : 6 min

Le temps de chauffe d’un chauffe-eau (200l, 300l…) dépend de plusieurs facteurs, tels que : sa capacité, sa puissance, la température de l’eau froide entrante, l’isolation de la cuve et le type de chauffe-eau (électrique, thermodynamique, etc).
Nous verrons dans cet article, les différents temps de chauffe d’un chauffe-eau et les facteurs qui influencent ce temps.

Capacité (L)Puissance du chauffe-eau (W)Temps de chauffe à 60°C
100 litres1200 à 1500 W3 à 5 heures
150 litres1600 à 2000 W4h à 6 heures
200 litres2 000 à 2500 W4h30 à 6 heures
300 litresenviron 3 000 W5h à 6 heures
Tableau récapitulatif du temps de chauffe d’un chauffe-eau selon sa capacité.

Temps de chauffe d’un chauffe-eau 150l

Caractéristiques et avantages des chauffe-eaux de 150 litres

Les chauffe-eaux de 150 litres sont idéaux pour les petites familles ou les couples. Leur petite capacité permet un temps de chauffe relativement rapide, tout en fournissant une quantité suffisante d’eau chaude pour les besoins quotidiens.

Durée moyenne de chauffe

En moyenne, un chauffe-eau de 150 litres, avec une puissance de 1500 à 2000 watts, mettra environ 3 à 4 heures pour chauffer l’eau à 60°C.

Temps de chauffe d’un chauffe-eau 200l

Pourquoi choisir un chauffe-eau moyenne capacité ?

Le chauffe-eau de 200 litres représente un compromis idéal pour les familles de taille moyenne. Il offre une capacité suffisante pour plusieurs douches, bains et usages domestiques sans nécessiter des temps de chauffe excessifs.

Estimation du temps de chauffe d’un chauffe-eau de 200l pour un usage quotidien

Alors quel est le temps de chauffe d’un cumulus de 200 litres ?
Le temps de chauffe d’un chauffe eau 200l Atlantic ou Thermor, par exemple, sera compris entre 4 et 5 heures (pour une puissance du ballon d’eau chaude de 2 à 3 kW).
Cette capacité de cumulus est adéquate pour les foyers avec une consommation modérée à élevée d’eau chaude sanitaire.

Temps de chauffe d’un chauffe-eau 300l

Opter pour un chauffe-eau grande capacité

Un chauffe-eau de 300 litres est recommandé pour les grandes familles ou les maisons avec une consommation d’eau chaude sanitaire très élevée. 

Temps de chauffe d’un ballon thermodynamique 300l

Comparé aux modèles de plus petite capacité, un chauffe-eau de 300 litres nécessite plus de temps pour atteindre la température souhaitée.
Avec une puissance de plus de 3000 W, le temps de chauffe peut varier entre 6 et 9 heures.
Cependant, cette durée peut être réduite avec les techniques d’optimisation appropriées (double résistance, chauffe-eau instantané électrique, fonction Boost…).

Comparaison des différents types de chauffe-eau : caractéristiques et temps de chauffe

Chauffe-eau solaire

Les chauffe-eaux solaires sont une option écologique utilisant l’énergie solaire pour chauffer l’eau. Ainsi, le temps de chauffe dépend fortement des conditions climatiques et de l’ensoleillement.
On peut donc avoir un temps de chauffe de quelques heures à plusieurs jours selon l’ensoleillement.
À savoir :
Ils sont souvent utilisés en combinaison avec un autre système de chauffage pour garantir une disponibilité constante d’eau chaude.

Temps de chauffe d’un chauffe-eau électrique

Les chauffe-eau électriques sont populaires en raison de leur simplicité d’installation et de fonctionnement.
Toutefois, ils peuvent avoir des temps de chauffe plus longs, notamment si la puissance de l’élément chauffant est faible.
En général, il faut compter entre 2 et 7 heures pour chauffer l’intégralité de la cuve.

Chauffe-eau à gaz

Les chauffe-eau à gaz offrent une montée en température plus rapide. Cependant, ils nécessitent une installation plus complexe et des systèmes de ventilation adéquats.
Pour un ballon d’eau chaude au gaz de 100 litres, il faut compter environ 1 heure de chauffe.

Chauffe-eau thermodynamique : efficacité énergétique, écologique et économique

Les chauffe-eau thermodynamiques utilisent une pompe à chaleur pour chauffer l’eau, ce qui les rend très économiques en énergie.
Leur temps de chauffe dépend en grande partie de la performance de la pompe à chaleur (pac).
Pour une bonne performance, les experts recommandent un COP (coefficient de performance) compris entre 3 et 4. Le COP étant le ratio entre l’énergie consommée et l’énergie générée.
Par exemple, un ballon de 250l sera chauffé en 8h environ avec une pompe à chaleur dont le COP est compris entre 3 et 4.

Avant d’acheter un chauffe-eau, l’idéal est d’être accompagné par un professionnel pour choisir son chauffe-eau.
Contactez-nous dès aujourd’hui pour l’installation et l’entretien de votre chauffe-eau à Grenoble et son agglomération.

temps-de-chauffe-d-un-chauffe-eau-150l-300l

5 Facteurs influençant le temps de chauffe d’un chauffe-eau

1. Importance du choix de la capacité du cumulus

La capacité du chauffe-eau doit être adaptée aux besoins spécifiques de chaque foyer.
En effet, un cumulus trop petit peut rapidement manquer d’eau chaude, entraînant des désagréments quotidiens.
Tandis qu’un équipement surdimensionné peut entraîner une consommation énergétique excessive.
Trouver le bon équilibre est donc essentiel pour garantir votre confort et réaliser des économies d’énergie sur votre facture.
Pour vous aider à choisir la bonne taille de chauffe-eau, lisez notre article dédié.

2. Puissance de l’élément chauffant : un critère déterminant pour la performance

La puissance de l’élément chauffant, exprimée en kilowatts (kW), joue un rôle crucial dans la rapidité de chauffage.
Une haute puissance réduit significativement le temps nécessaire pour atteindre la température souhaitée. Mais attention, celle-ci doit être adaptée à vos besoins. Sinon, vous risquez des pertes d’efficacité énergétique et une surconsommation.

Pour vous aider à déterminer la puissance la plus adaptée à votre foyer, nous vous conseillons de faire appel à un installateur de chauffe-eau professionnel. Ainsi, il pourra analyser vos habitudes de vie et vous recommander l’équipement le plus approprié à vos besoins.

3. Qualité de l’isolation : réduire les pertes thermiques pour un temps de chauffe optimal

Veillez à ce que la cuve soit correctement isolée pour limiter les pertes de chaleur. En effet, en limitant les déperditions thermiques, votre équipement n’aura pas à se rallumer trop souvent au cours de la journée pour maintenir la température.

4. Température initiale de l’eau

La température initiale de l’eau entrant dans le chauffe-eau peut varier en fonction des saisons et de la localisation géographique.
Veillez aussi à ce que la température de l’eau de la cuve de votre chauffe-eau soit comprise entre 50 et 60°C.
En effet, au-dessus de cette température, vous risquez de vous brûler et d’augmenter votre consommation énergétique. Et en dessous des 45°C, des bactéries peuvent se développer.

5. Choix du type de résistance électrique

Il existe deux types de résistances électriques : blindée ou stéatite.

  • La résistance blindée (ou thermoplongée) :
    Elle est directement immergée dans l’eau, sans protection.
    Cela la rend moins coûteuse, mais plus vulnérable à l’agressivité de l’eau.
  • Au contraire, la résistance stéatite, elle, n’est pas en contact direct avec l’eau.
    Elle est placée dans un fourreau en acier, la protégeant ainsi du calcaire. Ainsi, elle est plus durable dans le temps et nécessite moins d’entretien.

À savoir :
La puissance de ces résistances détermine également le temps de chauffe du contenu de la cuve de votre équipement.

Comment réduire le temps de chauffe d’un chauffe-eau et améliorer son efficacité énergétique ?

Vous souhaitez savoir comment réduire le temps de chauffe d’un cumulus ? Voici quelques astuces !

Thermostat programmable

Il est conseillé d’utiliser un thermostat programmable pour chauffer l’eau pendant les périodes de moindre demande.
Le plus : faites installer un chauffe-eau connecté ! Vous pourrez ainsi le piloter à distance, de chez vous ou depuis l’extérieur, sans avoir besoin d’intervenir directement sur le boîtier.

Placement stratégique et installation : minimiser les pertes de chaleur

Un chauffe-eau électrique doit être installé sur un socle stable. 
De plus, nous vous conseillons de placer l’élément chauffant au plus près des points d’utilisation de l’eau chaude comme la salle de bain et la cuisine. Cela permet de minimiser les pertes de chaleur le long des tuyaux et améliore ainsi l’efficacité globale du système.

Maintenance et entretien de chauffe-eau : garder votre cumulus en bon état

Nous conseillons également de faire régulièrement l’entretien de votre chauffe-eau. Cela inclut notamment le détartrage de l’élément chauffant et la vérification de l’état du réservoir. Par exemple, pensez à vidanger la cuve pour éviter l’accumulation de calcaire ou de tartre qui peuvent réduire son efficacité.

Questions fréquentes sur le temps de chauffe d’un chauffe-eau

Comment calculer le temps de chauffe d’un ballon ?

La formule pour calculer le temps de chauffe d’un cumulus est :
Temps de chauffe en secondes = 4 185 x volume du ballon x (température idéale – température actuelle) / puissance du chauffe-eau.
(4 185 étant la capacité thermique de l’eau, s’exprimant en joules/kg Kelvin)

Est-ce qu’un chauffe-eau chauffe tout le temps ?

Non, votre équipement, qu’il fonctionne à l’électricité ou au gaz, ne marche pas en continu. Il chauffe votre eau sanitaire avant de s’arrêter.

Est-ce que le chauffe-eau consomme plus en marche forcée ? 

Oui, la marche forcée consomme plus. En effet, cette fonctionnalité va chauffer l’eau tout le temps de son fonctionnement. Cela peut donc entraîner une augmentation des factures d’électricité si la marche forcée est prolongée.

Laisser un commentaire